Qu’est-ce que le BTS Collaborateur Juriste Notarial (ex BTS NOTARIAT) ?

Qu’est-ce que le BTS Collaborateur Juriste Notarial (ex BTS NOTARIAT) ?

Le BTS Collaborateur Juriste Notarial (anciennement BTS Notariat) connu sous l’acronyme BTS CJN apporte les connaissances juridiques, techniques et commerciales qui permettront, à la sortie, l’exercice d’une activité au sein d’un office notarial. Sa bonne connaissance de l’environnement juridique et du secteur de l’immobilier peut également permettre une évolution vers la gestion ou la négociation de biens immobiliers. Le titulaire du nouveau BTS notariat trouvera des débouchés dans la transaction immobilière ou le conseil en patrimoine immobilier. Le nouveau programme du BTS CJN renforce l’autonomie en matière de suivi des dossiers.

Validation des études : BTS Collaborateur Juriste Notarial – Diplôme d’État
Décret n° 95-665 du 9 mai 1995 portant règlement général du brevet de technicien supérieur

OBJECTIFS DU BTS COLLABORATEUR JURISTE NOTARIAL 

Le titulaire du brevet de technicien supérieur « Collaborateur juriste notarial » auparavant BTS notariat, s’insère au sein de l’office notarial comme collaborateur. L’activité notariale se situe au cœur de la vie des citoyens. En conséquence, le titulaire du diplôme BTS CJN doit être sensibilisé aux évolutions qui touchent non seulement sa profession mais aussi, plus généralement, à celles de l’environnement économique et sociétal pour en mesurer l’incidence sur l’activité notariale.

Il agit de manière autonome pour les actes à la fois simples et courants, ou sur instructions pour les actes plus complexes. La réponse à : que faire après un BTS notariat ? est inclue dans la question. Commencer comme collaborateur dans un office notarial ou service juridique est le principal débouché. Sous le contrôle et la responsabilité du notaire, le titulaire du diplôme BTS CJN sera capable à la fin de sa formation de :

PROGRAMME DU BTS COLLABORATEUR JURISTE NOTARIAL

Les enseignements dispensés regroupent par bloc de compétences les matières du bts notariat pour adapter le programme aux nouvelles réalités du métier.  L’apprentissage de compétences clés rendent les lauréats du BTS CJN apte à identifier correctement les spécificités inhérentes à la fonction notariale.  Le BTS ouvre des débouchés pour devenir notaire avec un bts notariat grâce à des passerelles vers des licences professionnelles.

ACCOMPAGNEMENT DU CLIENT SELON LES RÈGLES DÉONTOLOGIQUES

CONDUITE D’UN DOSSIER EN DROIT DES PERSONNES, DE LA FAMILLE ET DU PATRIMOINE FAMILIAL

CONDUITE D’UN DOSSIER EN DROIT DES BIENS DANS LE DOMAINE IMMOBILIER OU DE L’ENTREPRISE

ENVIRONNEMENT DE L’ACTIVITÉ NOTARIALE

 Quel stage pour un BTS Collaborateur Juriste Notarial – BTS CJN ?

Le cursus de l’étudiant en BTS Collaborateur Juriste Notarial – BTS CJN comprend un stage dans une étude en France. La durée totale du stage est de 12 semaines ou 70 jours. Afin d’aborder plusieurs matières et compétences associées de la formation du BTS CJN, il est conseillé de découper les 70 jours en deux ou trois stages qui ne doivent pas faire moins de 5 jours consécutifs. 

Cette découverte du monde professionnel se déroulera idéalement dans différents offices notariaux afin d’avoir une bonne compréhension de la réalité complexe de l’activité notariale et de son environnement. Cette immersion permet de contextualiser les matières enseignées et d’acquérir des compétences professionnelles. C’est une étape importante du cursus du BTS CJN, ex BTS notariat. L’expérience de l’exercice de la profession vient étayer le programme de cours. L’utilisation en situation professionnelle d’outils numériques et programmes informatiques complète l’apprentissage. L’élève peut suivre les matières au programme en formation initiale ou en alternance.

Le BTS Collaborateur Juriste Notarial en alternance à L’EFAB

Plus concrète, la formation en alternance se répartit entre le centre de formation et l’office notarial. Le programme du BTS notariat est enseigné pendant deux jours d’affilée et ensuite s’applique à des situations professionnelles les trois jours suivants. En faisant le choix de l’alternance, le candidat au BTS Collaborateur Juriste Notarial accède à deux années importantes d’expérience et de pratique professionnelle à l’issue de formation facilitant son embauche. Dans le cadre du contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, il perçoit un salaire d’apprenti. 

Quelles qualités pour intégrer un BTS Collaborateur Juriste Notarial – BTS CJN

Les qualités du candidat et plus particulièrement le savoir-être en entreprise lui permettront de développer ses aptitudes dans ses études et son métier. Il lui faudra conseiller, transmettre, faire preuve de rigueur et d’attention et aimer les questions juridiques et les transactions immobilières. La profession demande des capacités d’analyse, de réflexion et de travail en équipe. 

BTS Collaborateur Juriste Notarial (ex BTS NOTARIAT) : débouchés

Que faire après un BTS NOTARIAT, appelé désormais BTS CJN

A l’issue d’un BTS CJN, auparavant BTS notariat, le jeune diplômé peut démarrer dans la vie active comme collaborateur de notaire ou assistant juridique. Il peut aussi exercer dans les instances départementales ou régionales de la profession comme les chambres de notaire ou le conseil supérieur du notariat. Il a la possibilité de rejoindre les centres de gestion agréés ainsi que les sociétés immobilières ou les promoteurs immobiliers. La rémunération du jeune professionnel correspond au salaire minimum garanti par la convention collective du notariat qui est de l’ordre de 1.700 euros brut/mois avec des évolutions de carrière et de salaire intéressantes pour les techniciens du droit confirmés. Après plusieurs années d’exercice de la profession, le collaborateur de notaire peut passer un examen de connaissances techniques pour obtenir le certificat d’aptitude à la fonction de notaire qui le rendra éligible pour pouvoir être nommé.

Pour devenir notaire avec un bts notariat, le titulaire doit avoir un bon dossier afin de poursuivre ses études. Il pourra s’inscrire à une licence professionnelle « activités notariales » comprenant un stage longue durée pour devenir clerc de notaire. Il peut également intégrer une formation initiale de deuxième cycle d’un institut de formations notariales pour obtenir le Diplôme de Clerc de Notaire puis le Diplôme de Notaire.

200