Immobilier : comment le digital s’impose dans les usages ?

Immobilier : comment le digital s’impose dans les usages ?

Le domaine de l’immobilier est en constante évolution, il est évident que la crise sanitaire l’a fortement impacté. Le numérique a permis de surmonter les difficultés rencontrées et a démontré sa praticité, à tel point qu’il est bien parti pour s’installer dans les habitudes des professionnels du secteur.

Le digital au service de l’immobilier

L’immobilier n’échappe pas à la digitalisation, mais la crise sanitaire l’a largement accélérée. En effet, le secteur a été largement impacté lors du premier confinement et les mois qui ont suivi, et il est vite reparti avec la forte demande des citadins à quitter les grandes villes.

Les visites étant rendues difficiles à cause des consignes sanitaires et le fait que les potentiels acheteurs n’étaient pas forcément dans la possibilité de se rendre sur place, les acteurs de l’immobilier et du notariat ont dû chercher pour répondre à la demande.

Aujourd’hui, pour 9 personnes sur 10, le réflexe pour acquérir un bien est de commencer sa recherche en ligne. La meilleure façon de rendre les visites possibles est donc de les faire …. en ligne !

L’héritage de la crise sanitaire dans l’immobilier

Voici une liste non-exhaustive des innovations digitales des domaines de l’immobilier et du notariat :

Ces nouveaux services ne permettent pas encore l’achat massif de biens directement en ligne. Mais ils permettent aux professionnels de se démarquer et de diversifier leurs points de contacts avec des potentiels vendeurs et acheteurs. L’EFAB, l’école supérieure des métiers de l’immobilier et du notariat, adapte ses formations selon les innovations du secteur grâce à son réseau de formateurs professionnels et ses enseignements en alternance et initial.

200